Réseaux sociaux

WhatsApp : une éventuelle fuite de données personnelles ?

Admin
Écrit par Admin

Alors que WhatsApp vient de sortir une nouvelle option permettant d’organiser sa propre chaîne, il semblerait que celle-ci soit à l’origine d’une fuite de données personnelles. En effet, un utilisateur a découvert en s’abonnant à une chaîne que les numéros de téléphone des abonnés avaient été rendus visibles au public. Ce dernier a partagé la nouvelle sur Facebook. Il semble donc que le bug mette en danger la confidentialité de tous les utilisateurs de WhatsApp. En effet, d’après Sergueï Korounniy, il est très facile pour qui le souhaite de retrouver toutes les informations des personnes : « Les numéros de téléphone de tous les participants sont en accès ouvert. Il n’y a bien sûr pas les noms/pseudonymes, mais la plupart ont leur photo de profil. Du coup, il y a une technique simple: télécharger l’image, la rechercher via des services (de type Google Images, par exemple) et voilà nous avons le couple « la personne et son numéro de téléphone » ».

La messagerie Telegram, elle, n’affiche pas les numéros de téléphone, ils ne peuvent être vus que par l’administrateur de la chaîne. De ce fait, WhatsApp a lancé le 30 Juin une fonctionnalité permettant de transformer les tchats collectifs en chaînes, un peu comme le fait Telegram.

WhatsApp créée une option de groupes de diffusion

Alors que la concurrence entre les différents réseaux sociaux est de plus en plus forte, la plateforme WhatsApp vient tout juste de mettre au point une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de créer des groupes de discussions et de diffusion, dans lesquels l’administrateur est le seul à pouvoir faire des publications.

Les réseaux sociaux sont très utilisés aujourd’hui pour diffuser les informations, que ce soit dans le fil d’actualité de Facebook, ou encore dans celui de Twitter. Les e-mails servent également à transmettre différentes informations, mais de plus en plus de gens préfèrent utiliser Facebook Messenger ou WhatsApp. Facebook a d’ailleurs récemment mis au point un système de messagerie, un système pris en exemple par les créateurs de WhatsApp.

Comment fonctionnent ces groupes de diffusion ?
Cette nouvelle fonctionnalité s’adresse en priorité aux organisations à but non lucratif, aux centre communautaires ou encore aux écoles, afin de leur permettre de partager des annonces et des informations ne concernant que l’organisme auquel ils font partie. Cependant, ces groupes sont limités à 256 personnes, ce qui en limite leur usage. Or, l’application reste très utilisée et convoitée, les utilisateurs étant déjà habitué aux groupes de discussion. Dans cette même veine, la plateforme indienne de WhatsApp permet d’ailleurs à ses utilisateurs de recevoir des alertes infos.

 

Laisser un commentaire