Startups

La start-up Dataiku, spécialisée dans l’intelligence artificielle, lève 101 millions de dollars

Admin
Écrit par Admin

La start-up américaine Dataiku, créée en 2013, vient d’annoncer une levée de fonds de 101 millions de dollars auprès de la société d’investissement Iconiq Capital. Le but de cette levée de fonds : se développer en Asie et en Océanie. Basée à Paris et à New York, la start-up a déjà séduit l’Europe et l’Amérique, c’est pourquoi elle souhaite s’étendre au reste du monde.

Spécialisée dans l’intelligence artificielle et la science des données, Dataiku travaille depuis ses débuts sur un logiciel nommé Dataiku Data Science Studio (Dataiku DSS), permettant aux entreprises de gagner en autonomie grâce à la mise en place d’intelligences artificielles spécialisées, selon les besoins des professionnels. Ainsi, plus besoin pour les entreprises d’engager d’ingénieurs ou de data scientists pour exploiter les données. Logiciel très accessible et ne demandant aucune connaissance spécifique en amont, il permet aux professionnels d’apprendre eux-mêmes à se servir de ces technologies et à créer leurs propres outils selon leurs envies, en toute indépendance.

De ce fait, toute entreprise est capable d’améliorer sa stratégie marketing, d’optimiser sa production, de détecter les fraudes, ou encore d’étudier les données et les relations de ses utilisateurs, entre autres. Le logiciel est proposé en version gratuite et en version payante.

Avec un total de 200 salariés et de 20 000 utilisateurs à travers le monde fin 2018, Dataiku a en tout levé 146 millions de dollars depuis sa création. Parmi les participants à cette toute nouvelle levée de fonds de 101 millions de dollars, les entreprises Alven Capital, FirstMark Capital, Battery Ventures et Dawn Capital ont montré leur soutien au projet de Dataiku. Il est important de noter que le choix du fonds d’investissement n’a pas été fait au hasard, puisque Iconiq Capital compte Mark Zuckerberg (le PDG de facebook) et Jack Dorsey (le PDG de Twitter) parmi ses nombreux clients.

Une levée de fond ayant donc pour objectif à court terme d’aider la start-up à se développer en cette nouvelle année, notamment à Sydney et à Singapour, et de développer de nouvelles fonctionnalités pour son logiciel Dataiku DSS. Pour ce qui est des objectifs à long terme, Florian Douetteau, le fondateur de Dataiku, a déclaré qu’il souhaitait sextupler son effectif (soit 1000 salariés de plus), obtenir un chiffre d’affaires « à neuf chiffres » et entrer en Bourse.

Laisser un commentaire